accueil - Actualités - Atelier "Doudou" à l’HDJ Voltaire

Atelier "Doudou" à l’HDJ Voltaire

Dans le cadre des SISM, l’Hôpital de Jour Voltaire ouvre ses portes !

L’atelier Argile a choisi d’orienter ses réalisations sur l’objet transitionnel, plus communément appelé "doudou" ou "ninnin". En effet, le "doudou" symbolise à la fois un des objets caractéristiques de l’enfance et il rappelle également les parents en ce qu’il concentre la figure bienveillante maternante.

Conceptualisé par D. Winnicott, pédiatre et psychanalyste, l’objet transitionnel est la première possession non-moi du nourrisson. Il apparaît dans ce qu’il nomme l’aire transitionnelle, une zone intermédiaire entre le fantasme et la réalité, entre le dedans et le dehors, entre l’espace personnel et l’espace inter-personnel. Ainsi, l’objet choisi par l’enfant (entre 4 et 12 mois) devient transitionnel car il permet une transition entre lui-même et le monde extérieur. Il lui permet d’être rassuré en toutes circonstances : sommeil, séparation, dispute.

Dans l’atelier Argile, le choix a été de décliner les productions en deux réalisations :
. un doudou de l’enfance, concentrant toutes les caractéristiques sensorielles de l’objet transitionnel : le toucher doux, sa solidité, sa couleur agréable aux tons pastels. Il a pris la forme d’un nounours géant : le "super doudou D". Les patients ont découpé, cousu, assemblé, choisi les tissus, les couleurs, pour au final donner envie d’un câlin réconfortant.
. Les "vestiges" du doudou chez l’adulte : même si l’objet transitionnel a pour destin d’être progressivement désinvesti, nous avons réfléchi à ce qui pouvait en être les traces chez l’adulte : quels objets seraient fortement manipulés ? Sont apparus les objets technologiques modernes comme le téléphone portable, les sucreries, l’animal de compagnie, l’amour, les passions qui nous portent et nous les avons créé en argile.
Ces différentes productions ont fait l’objet d’une exposition lors de la journée portes ouvertes du mercredi 14 mars.